Traitement et lutte contre le mérule

Le traitement contre la mérule pleureuse implique un examen complet et personnalisé du lieu de contamination, et une analyse précise (diagnostic) des symptômes, et ce, dans le but de prodiguer le traitement idéal. S’en suit une méthode de traitement avec un protocole tel que défini dans le cadre de la certification CTBA+.

Les grands étapes pour traiter le mérule

Supprimer les sources d’humidité

Eradiquer toutes les entrées d’eau accidentelles, les afflux d’humidité au niveau du bâti. C’est un prérequis avant toute intervention de traitement.

  • Les infiltrations de type accidentel : toiture endommagée, gouttière qui fuit, plomberie défectueuse…
  • infiltration directe : fissures sur les façades, jointoyage défectueux
  • les phénomènes physiques : les remontées capillaires
  • les désordres physiques : les excès d’humidité créés par la condensation (issus d’un souci d’isolation ou de ventilation du bâti)

Assécher le bâtiment

Assécher le bâtiment et le ramener à un niveau de ventilation naturelle adéquat, en installant un système de ventilation positive, ou à l’aide d’outils de déshumidification.

Les préparatifs avant traitement

Sur les maçonneries

  • Dépose des revêtements (doublage Placo, Placomur, plafond, revêtement de sol comme Linoléum…)
  • Piquage des enduits (plâtre, crépis, ciment), curage des enduits et/ou joints entre les pierres
  • Démolition des cloisons contaminées suivie de l’évacuation des gravats avec respect de la réglementation en vigueur
  • Passage à la flamme
  • Forage de puits d’injection dans les murs

Préparation des murs

Sur les bois

  • Sondage et buchage des bois. Cette étape consiste à supprimer les bois vermoulus et doit permettre une meilleure pénétration du produit fongicide au cœur du bois conservé.
  • Dépoussiérage et brossage des bois
  • Forage des puits d’injection
  • Suivant l’état des bois conservés, des décisions de réfections partielles ou complètes des éléments de bois doivent êtres prises.

préparation des bois avant traitement

Les travaux de traitement curatifs

Sur les sols

Application de surface de produit biocide dédié sur l’ensemble de la zone (la terre battue n’est pas concernée par cette application)

Sur les maçonneries

  • Injection sous pression de produits biocides sur la zone contaminée: tous les 40 cm sur les surfaces, et tous les 20 cm sur les arrêtes des mûrs
  • Application de surface

Sur le bois

  • Injection de produits biocides sur les bois conservés tous les 30 cm en quinconce.
  • Injection des encastrements
  • Pulvérisation de surface sur l’ensemble des bois apparents jusqu’à 1 mètre autour de la zone de contamination

Phase finale : Nettoyage et évacuation du chantier

Traiter la mérule ne s'improvise pas

Confiez le traitement de la mérule à un expert

BTR est certifié CTBA + et vous garantit la mise en place d’un traitement efficace et durable.

En savoir Plus

Article de presse concernant un chantier complet de traitement de mérule à Rosporden

Traitement et lutte contre le mérule
Noter cette page