Aménagement de sous sol en pièce à vivre

Vous souhaitez aménager votre sous sol et en faire une pièce à vivre supplémentaire ? L’aménagement d’une cave ou d’une pièce semi enterrée ne doit pas se faire sans avoir préalablement pris soin de faire un état des lieux. 

La lumière : bénéficiez vous d’un éclairage suffisant ?

Les parties comme les sous-sols ou les caves ne sont pas toujours destinées à être aménagées comme pièce à vivre à la conception de la maison. Elles ne bénéficient pas toujours des entrées de lumière nécessaires. Si vous décidez de faire une chambre ou un bureau dans votre sous-sol, il sera nécessaire, soit de créer de nouvelles ouvertures, soit d’améliorer l’existant. Même si vous vous adaptez à la lumière artificielle, rien de mieux que la lumière naturelle.

  • Il faudra penser à chiffrer rapidement ses améliorations, car les coûts peuvent être importants : la création d’une baie vitrée par exemple impliquera d’étayer la pièce pour créer l’ouverture dans le mur de parpaing ou de moellon.
  • Si vous disposez de petites fenêtres, il pourra être bon d’en augmenter le clair de vitrage, soit en supprimant l’allège de la fenêtre soit en agrandissant la largeur de la fenêtre. N’hésitez pas à demander le conseil d’un spécialiste des fenêtres sur les possibilités d’amélioration.

La hauteur : le plafond est il à une bonne hauteur ?

Quitte à aménager une nouvelle pièce dans sa maison autant faire que l’on s’y sente bien, et ne pas s’y sentir oppressé. La hauteur sous plafond doit être raisonnable, surtout si vous devez créer un faux plafond qui limitera la hauteur totale.

  • Comptez un minimum de 2,10 de hauteur si vous souhaitez en faire une pièce à vivre qui soit agréable.
  • Au dessous de 2 mètres de hauteur les choix des pièces est limité : vous pourrez tout de même envisager d’en faire un bureau, une salle de jeu pour les enfants ou une salle dédiée au loisirs comme une salle home cinema.

Si jamais vous disposez d’une hauteur trop réduite, il vous faudra prévoir de décaisser le sol. Ce type de travaux conséquent vous permettre certes de disposer d’une hauteur adéquate, mais aura une incidence directe sur la facture globale de votre chantier d’agrandissement. De plus, le décaissement du sol demande une grande vigilance, car la nature des sols peut varier et c’est la stabilité de la maison qui est engagée.

Le sous-sol est il sain et sans problème d’humidité ?

Les sous-sols sont très exposés au problème d’humidité. Entre les remontées capillaires, la présence de nappes phréatiques, ou encore la présence de murs enterrés ou semi-enterrés, les portes d’entrée pour l’humidité sont nombreuses, et il faut impérativement résoudre ces soucis d’infiltration et d’humidité avant de lancer une projet d’aménagement de sous-sol.

Quelques pistes qui doivent vous aider à apprécier la présence d’humidité dans votre sous-sol :

  • Vos murs transpirent-ils ou présentent-ils des suintements ?
  • Voyez vous des traces de salpêtre sur les murs ?
  • Y-a-t’il des auréoles sur la dalle béton ?
  • Les murs existants sont-ils poreux, écaillés ou laissent-ils apparaître des taches brunes ou des auréoles ?

La ventilation des sous-sols

Si vous êtes amené à faire une chambre pour enfant ou une suite parentale, il faudra aussi prévoir de bien ventiler la pièce. L’aération naturelle dans ce genre de pièce est souvent limitée car les ouvertures vers l’extérieur sont quasi inexistantes. Il vous faudra prévoir une bonne ventilation pour assainir l’air et aussi réduire les problèmes d’humidité et de condensation.

  • La VMC, et particulièrement la VMC double-flux, n’est envisageable que si vous pouvez tirer un nombre de gaines conséquents derrière les futurs cloisons ou encore dans le faux-plafond. Si vous êtes limité dans les volumes, cette solution ne sera pas optimale.
  • Pour pallier à ce dernier point, l’installation d’une ventilation par surpression sera plus profitable, car plus simple à installer. L’un de nos fournisseurs, Ventilairsec, a d’ailleurs mis en place une solution de ventilation positive dédié aux caves et aux sous-sols : Le Pulse’R CAVE. Il ne faudra qu’un simple trou vers l’extérieur pour alimenter en air neuf et ainsi ventiler votre nouvelle pièce en air traité et sain.

Un sous-sol aménagé en coin TV pour la famille

Les autres points à prendre en compte pour finaliser son aménagement de sous-sol

  • L’isolation : quel isolant choisir ?
  • le chauffage : électrique ou autre ?
  • la déclaration de travaux : comment monter le dossier ?
  • les revêtements au sol : plancher, béton, pvc ?
  • l’électricité : quelle puissance nécessaire ? créer un réseau secondaire depuis le tableau électrique.
  • la réglementation et l’aspect fiscal

Si vous manquez d’idée pour l’aménagement de vos sous sols, vous trouverez de belles réalisation sur Pinterest ou encore ici ou sont présentés de très belles réalisations.

Aménagement de sous sol en pièce à vivre
4 (80%) 3 votes