Les dégâts du capricorne dans une charpente : avant-après

Les charpentes et plus généralement les toitures de maisons sont des pièces sensibles de la maison, ou l’on ne s’attarde pas vraiment (hormis quand des travaux de couverture sont prévus). Et pourtant, une visite annuelle par vous-même ou par l’un de nos spécialistes pourrait permettre de déceler certains attaques.

Ici, nous sommes confrontés à une attaque d’insectes xylophages, notamment de capricornes des maisons qui ont délité de manière irréversible la résistance mécanique des bois d’oeuvre.

A titre d’exemple sur ces photos, l’ossature secondaire composée des chevrons et de la volige ont du être intégralement remplacés. L’ossature principale (la colonne vertébrale) représentée par les fermes et pannes a, elle, été conservée de manière à  pouvoir être curée et renforcée.

Deux solutions techniques sont possibles dans ce cas précis:

  • soit moisage (doublement des pièces de bois sévèrement atteintes avec des sections permettant de recouvrer la résistance mécanique initiale)
  • soit seconde possibilité, la dépose par l’intérieur de la pièce de charpenterie, sans démontage de la toiture ( par nos charpentiers spécialisés) des pièces de bois impactées, et remplacement intégrale par une section de bois totalement neuve.
Jambe de force
arbalétrier
jambe de force curée
poinçon curé
poinçon
entrait retroussé et arbalétrier
Restructuration à neuf d’éléments de charpente après attaque lourde de capricornes : ferme intégrale (au fond) et entraits, arbalétriers et échantignoles (au 1er plan)