Réduire les dépenses énergétiques : des gestes simples

Pour réduire vos dépenses énergétiques il existe de nombreuses méthodes, parfois quelques gestes simples suffisent, d’autre fois il est nécessaire d’engager des frais pour rénover votre habitat.
Économiser de l’argent sur vos factures d’électricité ou de gaz, protéger l’environnement, réduire le montant de vos impôts, les motifs pour réduire vos dépenses énergétiques sont nombreux et pas forcément contradictoires, au contraire !

Isoler pour économiser

L’isolation thermique est un point à ne pas négliger pour réduire sa consommation d’énergie.
Une mauvaise isolation de votre maison empêche la bonne répartition de la chaleur dans votre logement. Vos murs seront non seulement froids mais l’humidité s’installera, ce qui rendra votre logement plus dur à chauffer et donc votre facture d’électricité ou de gaz plus élevées.
Faites appel à un professionnel pour effectuer un diagnostique de votre logement et pour connaître les différentes solutions qui s’offrent à vous en terme d’isolation thermique. Grâce à certaines aides publiques les frais engagés seront minimes voir presque nul dans certains cas.

Quelques astuces pour consommer moins d’énergie

Pour réduire vos dépenses en électricité il existe de nombreux gestes simples et ô combien efficaces.Le premier d’entre eux est tout simplement de remplacer vos vieilles ampoules à incandescence par un éclairage LED ou des ampoules basses consommation. Celles-ci sont certes plus chères à l’achat mais seront mieux rentabilisées puisque leur durée de vie est beaucoup plus longue et parce qu’elles consomment jusqu’à six fois moins d’électricité. Toujours dans le registre de l’éclairage, pensez à éteindre les lumières chaque fois que vous quittez une pièce. L’éclairage peut représenter jusqu’à 15% du montant de votre facture d’électricité.
L’autre grande source de consommation d’électricité est bien entendu le chauffage. Couper entièrement le chauffe et vous blottir sous une couette n’est bien entendu pas la meilleure solution. L’idéal est d’installer un thermostat et de régler le chauffage en fonction de la pièce et de vos heures de présence ou d’absence. Une bonne gestion de la température à l’intérieur de votre maison peut vous permettre d’économiser jusqu’à 25% sur votre facture de chauffage chaque année. De plus, n’oubliez pas de fermer les portes lorsque vous entrez ou sortez d’une pièce, cela limitera les déperditions de chaleur.
Enfin, achetez si possible de l’électroménager classé A+++ , cela signifie qu’il s’agit de produits basse consommation. Si vous en avez la possibilité utilisez votre électroménager pendant les heures creuses, vous économiserez ainsi jusqu’à 40% du prix du kilowatt-heure à ce moment là.

Réduire ses dépenses pour la protection de l’environnement

En suivant ces quelques gestes simples au quotidien vous ferez non seulement un geste pour votre porte-monnaie mais aussi pour l’environnement. Chaque personne doit être consciente que les ressources de notre planète sont limitées et qu’il est de notre devoir de transmettre la Terre comme nous l’avons eu à nos enfants, si ce n’est en meilleur état.
Cette prise de conscience s’est également faite au niveau des États, la preuve en est avec la tenue du Grenelle de l’Environnement en 2007. Deux grands objectifs ont été fixés et devront être tenus d’ici 2020. Le premier d’entre eux est d’atteindre 23% de production électrique à partir de sources renouvelables. Le second d’installer au moins 5400MW d’installations photovoltaïques dans l’Hexagone.
De nouveaux engagements ont été pris en 2012 puisque à présent des constructions neuves répondant aux normes Effinergie basse consommation consommeront moins de 50kWh d’énergie par mètre carré contre 240 pour la moyenne du parc immobilier actuel.
D’ici 2020, la France devra également être capable de construire des bâtiments à énergie positive, c’est-à-dire des bâtiments qui produiront plus d’énergie qu’ils n’en consommeront. L’une des clés pour y arriver sera bien entendu une parfaite isolation des bâtiments et l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures de ces bâtiments.