Le point sur les isolants et matériaux isolants

Après avoir effectué un bilan énergétique de votre logement vous avez décidé de refaire entièrement l’isolation de votre logement. L’isolation du logement par l’intérieur comme celle effectuée par l’extérieur vous offre de nombreuses possibilités, notamment en ce qui concerne le type d’isolant à choisir. Il existe en effet des isolants synthétiques, des isolants de type minéraux et des isolants naturels. Chacun d’entre eux possède des caractéristiques qui lui sont propres, certains seront préférable à d’autres quand il s’agira d’une isolation par l’extérieur, et vis versa. Découvrons ensemble quels sont les différents types d’isolants actuellement disponibles sur le marché.

Les isolants de type synthétiques

Les isolants de type synthétiques ont eu la cote pendant de nombreuses années et pour cause : ils font partie des isolants les moins chers du marché. Issus d’une production pétrochimique ces isolants sont bien entendu à proscrire si vous avez la fibre écolo. Actuellement, quatre isolants synthétiques dominent le marché : le polyuréthane, le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé et les isolants minces.

Le polyuréthane

Généralement vendu sous la forme de panneaux à poser le polyuréthane est un isolant qui dispose d’excellentes performances thermiques et qui est très pratique puisqu’il est léger (masse volumique de 40 kg/m3).

Ses grandes performances isolantes et ses capacités d’isolation sonore en font notre matériau privilégié notamment dans le cadre de travaux d’isolation extérieure. Facile à installer, même si sa pose implique un savoir-faire, c’est aujourd’hui le matériau isolant que nous conseillons, car en plus de ses performances approuvées par ACERMI, ce produit ne bouge pas dans le temps
D’un point de vue tarifaire, il est relativement cher par rapport à d’autres matériaux puisqu’il coûte environ 20€/m².

Le polystyrène expansé

Le polystyrène expansé sera nécessairement associé à un matériau incombustible puisqu’il résiste mal face au feu. Ses performances thermiques sont relativement bonnes et il possède une conductivité thermique très faible (entre 0,029 et 0,038 W/m.K). Comptez un budget d’environ 10€/m² pour une isolation réalisée avec du polystyrène expansé.

Le polystyrène extrudé

Le polystyrène extrudé vous offrira des performances thermiques semblables à celles du polystyrène expansé.
Ce matériau dispose d’une excellente résistance à la compression puisqu’elle atteint 70 tonnes par m². En revanche, son processus de fabrication est très énergivore puisqu’il faut 850 kWh d’électricité pour produire un mètre cube de cet isolant. Le prix au mètre carré est également plus élevé que pour le polystyrène expansé, comptez 15 à 20€/m².

Les isolants minces

Les isolants minces également appelés isolants thermo-réflecteurs sont des isolants très légers et peu épais.
Ce type d’isolant est constitué de couches intermédiaires (ouate, mousse, …) entourées d’une ou de plusieurs couches d’aluminium. L’aluminium renvoie le rayonnement thermique et empêche la déperdition de chaleur.
Très simple et très agréable à poser cet isolant sera parfait pour une toiture ou des murs, il ne nécessite qu’un simple découpage et un agrafage sur son support.
D’un point de vue tarifaire il est également bon marché puisque vous pourrez réaliser votre isolation à partir de 5€/m²

Les isolants de type minéraux

Les isolants minéraux possèdent d’excellentes performances que ce soit pour l’isolation thermique ou acoustique. Contrairement aux isolants synthétiques ils ont une excellente résistance au feu et peuvent être utilisés à proximité d’une cheminée.
Les isolants minéraux les plus populaires sont la laine de verre et la laine de roche, pour preuve plus de 70% des logements en France sont isolés avec ces deux matériaux.
Le principal inconvénient des isolants minéraux est qu’ils ont tendance à se tasser avec les années. Pour un bénéfice optimal en terme d’isolation thermique il est recommandé de les remplacer tous les dix ans.
Lors de leur pose, notamment dans le cadre d’isolation des combles, il est vivement conseillé de porter un masque puisqu’ils dégagent de la poussière et des microfibres irritantes pour la peau, les yeux et la gorge.

Laine de verre

La laine de verre est un isolant assez ancien puisque son invention date de 1938. La fabrication de laine de verre s’effectue par fusion et fibrage de sable, de minéral, de calcin ou de verre recyclé. Cet isolant est généralement vendu sous la forme de rouleaux à poser le long de la surface à isoler.
Ce type d’isolant est l’un des plus populaires puisqu’il possède d’excellentes performances thermiques, phoniques et parce qu’il résiste efficacement au feu (jusqu’à 6h). De façon générale, la laine de verre s’utilise pour isoler les combles puisqu’elle ne nécessite pas de préparer la surface à couvrir.

Laine de roche

Tout comme la laine de verre la laine de roche est très populaire, même si son utilisation a tendance à devenir moins importante depuis quelques années.
La laine de roche est excellente pour effectuer l’isolation thermique d’une maison puisque sa résistance thermique est située entre 2,5 et 3m² K/W.
Extrêmement résistante à l’humidité, très stable dans le temps et avec un prix très accessible la laine de roche a longtemps était considérée comme le meilleur matériau pour isoler un logement.
Malheureusement, depuis quelques années de nombreux rapports pointent du doigt le caractère cancérigène de la laine de verre, celle-ci nécessite donc la tenue d’une protection lors de sa pause.

Les isolants de type naturels

Les isolants de type naturels ou encore isolants écologiques sont issus de matériaux renouvelables et recyclables. On retrouve parmi eux le lin, le chanvre ou le coton. Ces isolants se déclinent en de nombreuses formes : en rouleaux, en panneaux ou en flocons.

La ouate de cellulose

Elle est l’isolant naturel le plus en vogue et pour cause, elle est à la fois écologique et économique.
Fabriquée à base de papier recyclé elle est traitée pour être résistante au feu et à la vermine. Elle possède une assez bonne résistante thermique (0,035 à 0,041W/mK) mais est particulièrement sensible à l’humidité et au tassement. Le prix de cet isolant est compris entre 9€ et 30€ par m² selon l’utilisation que vous en ferez.

La fibre de bois

La fibre de bois est un excellent isolant. Elle est obtenue par l’agrégation de chutes de bois liées entre elles soit par de la sève soit par des liants synthétiques.
Ce type d’isolant n’est pas encore très répandu en France et son coût est pour le moment assez élevé puisqu’il est de 20 à 25€ par m².

D’autres matériaux isolants naturels existent, c’est le cas du chanvre et du liège. Utiliser ces matériaux peut vous permettre d’être éligible au crédit d’impôts développement durable.

Les prix des différents isolants mentionnés sur cette page sont donnés ici à titre de repère, pour pouvoir comparer. Bien sûr, dans le cadre d’une prestation d‘isolation thermique pour votre maison, c’est un tarif clé en main qui vous sera remis remis lors d’un devis initial de travaux.

Noter cette page