Les aides et solutions de financement des travaux d’isolation

Vous venez d’acquérir un logement ancien et vous souhaitez le rénover ? Les travaux qui vous coûteront très certainement le plus cher seront ceux pour l’isolation de la maison. Heureusement, ils sont également ceux qui permettront de réaliser le plus d’économies sur le long terme et ils pourront aussi être financés en grande partie via des aides publiques. Grâce à toutes les aides publiques existantes il sera toujours plus rentable pour vous de rénover votre logement.

Le crédit d’impôt pour l’isolation

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) est un dispositif qui vous permet de déduire jusqu’à 30% du montant de vos dépenses de travaux de rénovation énergétique de votre impôt sur le revenu.
Le CITE est valable uniquement si il s’agit de votre résidence principale et si elle est située en France.
De même, ce crédit d’impôt sera valable à compter de la date à laquelle les travaux énergétiques s’achèveront. Par exemple, si vous payez un acompte sur les travaux en novembre 2016 et que les travaux s’achèvent en janvier 2017 alors vous pourrez déduire le CITE de votre impôt uniquement en 2017.
Pour bénéficier du CITE vos parois devront respecter certaines exigences en performances énergétiques. Celles-ci sont définies chaque année par les services des impôts.
Enfin, il existe un certains nombres de seuils pour ce crédit d’impôt :
– Ne seront pris en compte que les 100 premiers euros TTC par mètre carré pour une isolation thermique par l’intérieur ou les 150 premiers euros pour l’isolation par l’extérieur.
– Le montant maximum pris en compte pour ces travaux de rénovation énergétique sera de 8 000€ pour une personne seule et 16 000€ pour un couple.

Plus d’informations : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1224

Les aides délivrées par l’Anah

L’Agence Nationale pour l’Amélioration Énergétique peut vous accorder des subventions sous certaines conditions.
La première d’entre elles est bien entendu l’âge du logement, il devra être obligatoirement achevé depuis plus de 15 ans.
La seconde est directement liée aux objectifs de ces travaux. Ces travaux doivent permettre d’économiser de l’énergie ou d’améliorer l’isolation de votre logement. Les travaux destinés à rendre votre logement accessible à une personne handicapée sont également éligibles à une aide de l’Anah.
Dès que ces deux conditions seront respectées vous pourrez prétendre à une subvention de la part de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat. La subvention est valable pour les résidences principales mais aussi pour les logements destinés à la location.

Plus d’informations : http://www.anah.fr/

La prime énergie : C2E

L’autre dispositif mis en place par L’État pour inciter les particuliers à effectuer des travaux de rénovation énergétique est la prime énergie. Pour pouvoir en bénéficier consultez la liste des travaux éligibles.
Quelques conditions doivent être respectées pour bénéficier de la prime énergie, la première est de réaliser uniquement des travaux de rénovation sur un bâtiment de plus de 2 ans. L’autre point important à respecter est qu’il faut que les travaux soient réalisés par un artisan (fourniture des matériaux et pose). Enfin, des performances énergétiques minimales doivent être respectées pour pouvoir avoir droit à la prime énergie.

Plus d’informations : http://www.ceenergie.com/certificats-economie-energie/

L’ECO PTZ

Ce prêt à taux zéro, qui peut atteindre 30 000€, est accessible à tous sans condition de ressource.
Que vous soyez propriétaire, bailleur ou société civile vous pouvez souscrire à ce type de prêt.
Seuls les travaux destinés à améliorer les performances énergétiques de votre habitat peuvent être financés par l’ÉCO PTZ.
A partir de la date d’octroi du prêt vous disposerez de deux ans pour réaliser les travaux. Le PTZ sera quant à lui remboursable sur une durée maximale de dix ans.

Plus d’informations : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Tout-sur-l-eco-pret-a-taux-zero,28949.html

LA TVA à taux réduit 5.5%

La TVA à taux réduit est également un dispositif adopté par l’État pour inciter les particuliers à effectuer des travaux de rénovation énergétique.
Le taux réduit de TVA s’applique que vous soyez propriétaire, bailleur, locataire ou une SCI.
Les travaux devront obligatoirement être réalisés dans un logement achevé depuis plus de deux ans, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire.
Attention, sont exclus de ce dispositif les travaux pour installer des sanitaires ou un système de climatisation.

Plus d’informations : https://travaux.edf.fr/financement/les-aides-publiques/travaux-de-renovation-thermique-une-tva-a-5-5-au-final

Les aides locales

Des aides locales existent elles aussi, que ce soit au niveau de la commune, du département ou de la région.
Les conditions d’obtention de ces aides varient selon la localité, renseignez-vous directement auprès de l’Agence Départementale d’Information sur le Logement (Adil) pour plus d’informations.

Certaines aides peuvent être cumulées, d’autres non. N’hésitez pas à demander la visite de l’un de nos experts pour en savoir plus et adopter la solution optimale en fonction de votre projet. Nous sommes également disponibles pour effectuer le montage de vos dossiers de demandes de subventions.

Ces solutions d’aides et de financements présentées ici sont valables pour vos travaux d’isolation thermique :

N’hésitez pas à nous contacter pour connaître les solutions qui se présentent à vous.