Logement énergivore : comment faire baisser la note ?

dpe _ logement énergivoreLe diagnostic de performance énergétique est tombé : votre logement est noté D, E, F ou encore G ? On considère que ces notations correspondent aux maisons et appartements les plus énergivores, et il y a fort à parier que vos factures d’énergie sont ou seront assez importantes.

Heureusement, il existe des solutions efficaces pour améliorer votre score énergétique, retrouver un réel confort au sein de votre logis et réaliser, au passage, de belles économies d’énergie.

Avant toute chose, relativisez votre « score » énergétique

Dédramatisons la situation : en France, de très nombreux logements sont énergivores, et une part assez réduite d’entre eux sont considérés comme économiques.

Ainsi les notations A et B, qui correspondent à des logements récents peu dispendieux en énergie, ne représentent que 21,8% des habitations selon l’ADEME (Agence de la Transition Ecologique, fondée en 1991).

Une grande majorité des maisons et appartements français se trouvent entre le palier C et le palier E : 67,2% des logements sont dans cet entre-deux, à mi-chemin entre isolation correcte et passoire thermique. Dans tous les cas, plusieurs moyens existent pour vous aider à améliorer les performances énergétiques de votre logement.

L’isolation est primordiale pour améliorer votre DPE

Vos travaux de rénovation énergétique doivent avant tout combler une isolation défaillante. Penchons-nous sur les différents types d’isolations inhérents à votre maison.

L’isolation de la toiture est primordiale

Environ un quart de la chaleur d’un logement peu ou mal isolé s’échappe par la toiture ! C’est souvent l’un des gros points noirs des habitations individuelles anciennes, aussi ne vous y trompez pas : c’est bien par là que vous devriez commencer votre état des lieux !

Si vous possédez des combles, il est conseillé d’ajouter une ou deux couches d’isolant afin de parfaire la résistance thermique du toit. Différentes techniques existent en fonction de votre toiture : on utilisera alors de la laine minérale à dérouler ou une laine soufflée.

Murs, fenêtres & ouvertures : quelle isolation ?

L’isolation par les murs, réalisée par l’intérieur ou par l’extérieur, peut permettre de réduire les déperditions de chaleur d’environ 20%. Si l’isolation par l’intérieur s’avère généralement plus abordable, elle est moins performante qu’une isolation par l’extérieur, qui permet une élimination des ponts thermiques.

En ce qui concerne les fenêtres, portes et autres baies vitrées, soyons honnête : les parois vitrées sont l’une des principales sources de pertes énergétiques, aussi il convient de recourir à des ouvertures de qualité, idéalement en PVC ou en aluminium, avec au minimum du double-vitrage. Isolation thermique et acoustique garanties !

N’oubliez pas l’isolation par le sol !

Les déperditions de chaleur par le sol peuvent atteindre jusqu’à 10%. Si votre logis dispose d’un sous-sol ou d’un vide sanitaire, l’isolation par le sol est possible : plancher à hourdis, chape flottante sur un parquet existant ou encore panneaux isolants rigides sont des solutions efficaces.

Des isolants tels que la laine de roche, la laine de verre, le polyuréthane ou le liège permettront également de réduire les pertes énergétiques. Vous pouvez aussi recourir à la ouate de cellulose ou au classique polystyrène, très souvent utilisé dans l’isolation thermique par l’extérieur (ITE).

Révisez votre installation de chauffage

Autre point clef pour réduire vos factures énergétiques : prendre soin de vérifier que votre installation de chauffage est tout à la fois efficace, économe et adaptée à vos besoins. Si vous vous chauffez au fioul ou au propane, le passage à une autre énergie de chauffage comme le gaz peut vous permettre de réaliser des économies substantielles.

remplacer le chauffage contribue à une amélioration des dépenses énergétiques

Remplacer le chauffage contribue à une amélioration des dépenses énergétiques

De la même façon, si votre chaudière est vieillissante, sans doute consomme-t-elle davantage qu’elle ne le devrait ! Les systèmes récents (pompes à chaleur électrique, chaudière au gaz naturel à condensation) sont nettement plus efficaces que les modèles standards : on estime généralement que les économies réalisées sur votre facture globale seront de 15 à 20% !

Autre option possible pour réduire vos dépenses énergétiques : un système de ventilation mécanique qui soit capable de répartir de façon homogène les frigories et les calories dans l’air.

=> Découvrez la VMI de Ventilairsec 

Améliorer la performance énergétique de son logement : un investissement censé

Bien entendu, les travaux d’isolation et le recours à un système de chauffage plus récent, sans compter les éventuels changements de portes et fenêtres… Hé bien tout cela un coût non négligeable ! Cependant, il faut noter que ces travaux vont avoir un impact réel sur vos factures d’énergie et que cela permettra, à terme, de faire de belles économies.

Notons aussi qu’un logement bien isolé, avec un DPE correct, est un logement qui se revend ou qui se loue plus facilement. Selon les statistiques des offices notariaux, les logements énergivores (de E à G) subissent une décote de 5 à 15% ; à l’inverse, à partir de la note C, le logement peut être vendu de 5 à 12% plus cher !

De nombreuses aides de l’Etat pour soutenir vos dépenses

Autre point de réflexion notable : l’Etat français a mis en place plusieurs aides financières pour soutenir les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique. Eco-prêt à taux zéro pour financer jusqu’à 30 000€ de travaux, subvention de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) pour les travaux dans l’ancien – et pour les ménages modestes –, Prime Energie pour remplacer sa chaudière ou isoler ses combles, MaPrimeRénov’ ou Prime de Transition Energétique…

N’hésitez pas à vous renseigner localement, que cela soit auprès de votre mairie, de la préfecture, ou bien sûr auprès de l’ADEME, de l’ANAH ou directement auprès des artisans agréés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Le label RGE, créé en 2011, permet de trouver des professionnels compétents, dont les services sont généralement éligibles aux aides étatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *